Comment hiverner une piscine Intex tubulaire?

Votre piscine tubulaire doit-elle passer par une phase d’hivernage ? Quel traitement est approprié ? Et quelles sont les différentes étapes à suivre ? Voici tout ce que vous devriez savoir pour protéger votre piscine tubulaire durant l’hiver.

Hiverner une piscine tubulaire ne demande pas beaucoup de travail, rassurez-vous. En revanche,une petite préparation et une bonne planification vous permettra de garder l’esprit tranquille à la saison froide.

L’hivernage d’une piscine Intex tubulaire

Septembre et octobre sont généralement les mois durant lesquels on pense à commencer à se préparer à hiverner sa piscine tubulaire. La température extérieure descend, celle de l’eau aussi.

La première question que l’on peut se poser consiste à se demander s’il faut la démonter ou si une solution d’hivernage moins contraignante est possible. Faut-il utiliser un traitement spécial ? Faut-il couvrir d’une bâche ?

Tout dépendra du lieu où vous habitez et des conditions climatiques locales.

Est-ce qu’une piscine Intex tubulaire peut rester dehors l’hiver ?

Il est raisonnable de se demander s’il faut démonter et ranger sa piscine tubulaire pour la protéger des morsures de l’hiver.

Si vous habitez une région dans laquelle température extérieure ne descend pas en dessous de 5°C, et si le gel n’est pas un phénomène courant, alors oui vous pourrez laisser votre piscine tubulaire à l’extérieur.

Une procédure est suivre afin de vous assurer un stockage sain pour l’hiver en attendant le retour du printemps.

Mais si vous habitez une région aux hivers plus rudes, avec risque de périodes de gel plus ou moins longues, il est recommandé de la démonter et de la ranger pour son hivernage.

C’est aussi ce que recommandent les constructeurs de piscine tubulaire. Le liner pourrait notamment être endommagé, ainsi que les équipements et le système de filtration.

Pourquoi protéger une piscine Intex tubulaire l’hiver?

Si vous ne craignez pas le gel, vous n’aurez qu’à préparer l’hivernage. Nous verrons plus loin la procédure complète. Pourquoi est-ce important ?

Pour vous éviter de devoir racheter une piscine tubulaire la saison prochaine, vous serez attentifs aux préparatifs d’hivernage.

Le gel est en effet un redoutable ennemi qui peut détériorer, entre autres, la tuyauterie, la pompe, le filtre et le liner de votre piscine tubulaire.

Quand hiverner ou ranger une piscine Intex tubulaire?

Dès que la température du bassin descend en dessous de 15°C, vous commencerez à protéger votre piscine tubulaire.

Si vous pensez que la température ne descendra pas en-dessous de 5°C, vous ne devrez peut-être pas la démonter et la ranger.

La pompe va alors continuer à tourner au ralenti jusqu’au printemps. Vous contrôlerez parfois la qualité de l’eau avec vos bandelettes.

Pensez à surveiller la couleur et l’état du bassin au moins une fois par semaine.

Le rangement en climat froid

Si la température extérieure descend en dessous de 5°C dans votre région, il est en revanche plus que recommandé de ranger la piscine tubulaire. C’est indispensable si vous ne voulez pas la retrouver détériorée au printemps.

Quelles sont les étapes à suivre ?

1. Retirez et stockez les pièces détachées

Retirez l’échelle, l’écumeur de surface (skimmer), l’ensemble des tuyaux ainsi que l’ensemble pompe et filtre.

Votre bassin devra être à nu et vous stockerez tout l’équipement bien au sec. Vérifiez que tout a bien séché avant de les ranger.

2. Videz l’eau

Dévissez le bouchon de la vanne de vidange et branchez un tuyau d’arrosage pour entièrement vidanger l’eau du bassin.

Il vous sera alors plus facile de nettoyer les débris accumulés une fois la piscine vidée.

Ne débranchez pas le tuyau et faites bien attention à évacuer l’eau vers l’égout. Ne dirigez surtout pas l’eau vers vos fondations de maison.

3. Nettoyez le liner

Une fois les plus gros morceaux retirés, vous allez pouvoir nettoyer le revêtement par temps sec et le laisser sécher. Voici encore une astuce utile.

Talquez le liner pour éviter qu’il colle et pour absorber le reste de l’humidité. C’est important pour ne pas laisser de micro-organismes se développer une fois rangé.

N’utilisez pas de produits abrasifs qui pourraient le détériorer. Il existe des nettoyants adaptés et des chiffons doux spécialement conçus pour ce type d’exercice délicat.

4. Pliez le liner

Quand il est complètement sec, pliez le liner. Vous le rangerez ainsi que tous les accessoires dans un endroit tempéré : entre 0°C et 40°C (et bien ventilé).

Lorsque la saison reviendra, vous aurez un liner en très bon état, bien sec et prêt à être utilisé.

L’hivernage en climat doux

Si la température extérieure est certaine de ne pas descendre en dessous de 5°C dans votre région, vous n’aurez qu’à hiverner la piscine. C’est généralement le cas dans les régions méridionales.

Voici toute la procédure à suivre et l’équipement nécessaire pour la réaliser en toute tranquillité.

1. Nettoyez l’eau de la piscine

Réunissez tous vos accessoires : épuisette, balai, robot, etc. L’eau va rester tout l’hiver, aussi, assurez-vous qu’elle soit bien propre.

La propreté de l’eau, mais aussi des parois et du fond, est un pré-requis pour éviter les mauvaises surprises.

Ôtez tout débris, tout résidu organique et rendez l’eau du bassin aussi nette que lors de l’ouverture de la saison. Frottez bien les parois et utilisez le robot nettoyeur ou votre méthode habituelle pour éliminer tout micro-organisme.

2. Testez l’eau et rééquilibrez

Afin de vous assurer que l’eau du bassin est prête pour l’hiver, testez-la et rééquilibrez-la afin d’obtenir un pH situé entre 7,2 et 7,8.

L’alcalinité de l’eau (ou TAC) devra se situer entre 100 et 150 ppm. N’oubliez pas qu’elle influe sur la stabilité du pH.

Vous utiliserez un traitement choc uniquement si vous avez des doutes sur une éventuelle infection mais, de manière générale, ce n’est pas nécessaire.

3. Retirez les pièces détachées

Selon le modèle de votre piscine tubulaire, retirez l’échelle et le skimmer. Rangez-les au sec ainsi que tout autre accessoire. Le bassin ne doit contenir que de l’eau équilibrée.

Faites bien attention de conserver les petites pièces ensemble ou de les marquer pour le ré-assemblage. Vous ne voudrez pas qu’il manque un joint ou un morceau de tuyauterie au moment de remettre la piscine en route.

4. Bouchez les buses

Les buses de refoulement ne fonctionneront pas durant tout l’hiver, aussi vous pouvez les boucher. Elles possèdent normalement un bouchon adapté.

5. Retirez les tuyaux

Débarrassez l’ensemble de la piscine de toute sa tuyauterie et de son système de filtration. Vous ajouterez ensuite un produit spécifique pour protéger la piscine mais un traitement choc n’est pas indispensable.

6. Ajoutez le produit d’hivernage

Maintenant que la piscine est libérée de ses accessoires et autres systèmes de fonctionnement, il est temps d’utiliser un traitement protecteur. Ajoutez le produit d’hivernage adapté ou votre préféré parmi l’offre proposée.

Il peut être concentré ou non, multi-actif, hyper-actif, etc. Les traitements d’hivernage sont plus ou moins équivalents selon l’usage que vous en faites.

C’est un produit séquestrant qui empêchera à la fois l’accumulation de calcaire et le développement de bactéries. Il interdit la prolifération des algues et protège des salissures.

7. Bâcher la piscine avec la bâche de protection

Une bâche est indispensable si vous voulez conserver une eau propre jusqu’à la nouvelle saison. Elle permettra de recueillir les déchets divers, débris végétaux et autres insectes.

Vous trouverez une bâche adaptée à chaque modèle de piscine tubulaire.

Notez qu’il n’est pas nécessaire de faire baisser le niveau de l’eau. Ce sera le cas avec une piscine hors sol par exemple, mais pas avec une piscine tubulaire

8. Nettoyer et ranger les accessoires

Pensez à bien nettoyer vos accessoires (de filtration, épuisette, skimmer, balai, etc.) afin qu’ils ne favorisent pas le développement de moisissures ou de micro-organismes résistants. Vérifiez qu’ils soient bien secs avant de les stocker.

Rangez tous les accessoires dans un endroit sain (sans risque de moisissure), sec et hors de toute possibilité de gel (aucune humidité résiduelle et aucun risque d’inondation).

Faut-il utiliser des flotteurs d’hivernage ? Certains s’en équipent afin de préserver la structure, le liner et les margelles de la piscine. Le nombre et la façon de poser des flotteurs d’hivernage dépend de la forme et de la taille de votre piscine.

Les flotteurs servent à supporter la pression de la glace en cas de gel. Ils s’assemblent facilement les uns aux autres. L’investissement est minime et peut éviter de gros dégâts jusqu’aux fameux Saints de glace.

Votre piscine tubulaire est désormais prête à se reposer d’une saison de baignade en attendant la prochaine. Le respect des procédures d’hivernage vous permettra de dormir tranquille jusqu’à la belle saison.

Lorsque le moment viendra, vous ne devriez pas avoir de mauvaise surprise. Vous n’aurez pas à ajuster le niveau de l’eau ni sa qualité. Il suffira de la tester et de rééquilibrer si besoin.

Pensez toutefois à nettoyer la bâche de la piscine si trop de débris devaient s’accumuler. Une petite surveillance de temps en temps n’est jamais de trop.

Vous savez maintenant comment hiverner une piscine Intex, quel traitement utiliser et s’il faut ou non une bâche de protection pour la saison froide.


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}