Comment hiverner une piscine hors sol?

On le sait tous, un jour l’été prend fin et il est temps de ranger. Quand il est temps de préparer l’hivernage de sa piscine, même si l’on est toujours un peu nostalgique de la période estivale, mieux vaut être préparé.

Ce n’est pas un très gros travail, mais il est nécessaire afin de préserver son équipement pour la saison prochaine. Tout comme une piscine classique, une piscine hors sol doit passer par cette étape pendant l’hiver.

Voyons alors comment effectuer minutieusement l’hivernage de sa piscine hors sol. De quels accessoires s’équiper ? Par où commencer ?

Pourquoi hiverner une piscine hors-sol?

La question peut paraître tout à fait pertinente. On pourrait simplement vider l’eau et bâcher en attendant la saison prochaine, non ? Eh bien non ! Voici pourquoi.

Tout d’abord, comme nous le verrons plus loin, tout dépend de la rudesse des hivers dans la région où vous habitez. Le froid peut notamment causer des dommages importants. Mais la chaleur n’est pas non plus le meilleur rempart contre les micro-organismes.

Ensuite, vous économiserez beaucoup en nettoyage et préparation quand la saison des baignades reviendra.

Par ailleurs, même si vous habitez une région clémente et que vous vous baignez de temps en temps pendant l’hiver, il est important de préparer le bassin en fonction de la saison.

Quand hiverner une piscine hors sol?

Une autre question tout aussi pertinente : quel est le meilleur moment pour commencer l’hivernage de la piscine ? Faut-il s’y prendre quand la température extérieure devient trop froide ou avant ?

Il est recommandé d’attendre que la température extérieure commence à descendre au-dessous des 18°C chaque jour. Pourquoi ? Les algues aiment la chaleur pour s’épanouir. Lorsque la température commence à baisser, elles arrêtent de se développer.

Attendre un air plus froid (et sec) permet d’être plus tranquille pour le traitement d’hiver et équilibrer l’eau du bassin.

Si vous habitez une région dans laquelle la température de l’air peut parfois dépasser les 18°C en hiver, profitez-en pour tester l’eau du bassin. Vous la conserverez ainsi au mieux en attendant le retour de la saison des baignades.

Les solutions d’hivernage en fonction du climat

On en vient donc à distinguer deux cas de figures distincts selon le climat local pendant l’hiver : si le climat est doux ou froid en hiver.

Quoi qu’il en soit, vérifiez vos accessoires et préparez-les. Ils vous seront utiles quel que soit le climat local ; votre solution pour tester l’eau également.

Comment faire un hivernage actif?

Dans un climat doux, votre piscine hors sol ne sera jamais vraiment laissée seule ou inactive. Elle sera ainsi prête dès que la baignade vous semblera appropriée.

Le système de filtration va continuer à tourner, mais au ralenti. Le traitement de la piscine hors sol continuera aussi tout l’hiver. Cela vous évitera d’une part de laisser geler l’eau du bassin et des canalisations.

Et lors de journées plus clémentes, la filtration évitera l’apparition de parasites, d’algues, etc. Idéalement, l’hivernage actif débutera lorsque la température extérieure descend sous les 12°C. Entre 12°C et 18°C vous pouvez en effet encore croiser des micro-organismes résistants.

La procédure spécifique dans ce cas de figure est la suivante.

1. Nettoyez la piscine complètement

C’est le moment de rassembler votre équipement. Vous allez passer le robot aspirateur à fond, brosser les parois du bassin avec la brosse télescopique et faire tourner les skimmers pour nettoyer la surface du bassin.

Avoir une piscine propre permet notamment de correctement tester et régler le pH de l’eau. C’est aussi le moyen de s’assurer qu’il ne reste rien à manger dans l’eau pour les algues et autres moisissures.

2. Testez l’eau et rééquilibrez

Dans l’idéal le pH de l’eau doit se situer quelque part entre 7,4 et 7,6 avec une alcalinité comprise entre 100 ppm et 150 ppm : idéalement 125 ppm. Nous verrons plus loin qu’il faudra régulièrement tester l’eau si vous n’utilisez pas de couverture.

3. Traitez l’eau avec une solution d’hivernage

Quel traitement est approprié afin de bien préparer l’hiver ? Qu’est-ce qu’une solution d’hivernage ?

Il ne s’agit pas d’un anti-gel mais d’une solution active qui va éviter le formation d’algues, de moisissures ou le développement de bactéries durant l’hiver. Il suffit de la mélanger à l’eau et de remuer le bassin à l’aide du balai pour bien répartir le produit.

Le produit d’hivernage facilitera également l’ouverture de la saison. Faut-il procéder à un traitement choc malgré tout ?

Vous pouvez en effet procéder à un traitement choc juste avant de tout couvrir. Ce n’est pas indispensable mais c’est une bonne idée pour garder l’esprit tranquille.

Il existe un traitement choc rapide spécialement adapté à la fermeture saisonnière. C’est l’ultime étape avant de couvrir la piscine.

4. Couvrez la piscine (facultatif)



Vous pouvez choisir ou non de couvrir le bassin pour l’hiver. Vous avez le choix entre différentes options :

⁃ le filet
⁃ la bâche opaque
⁃ le coussin
⁃ les flotteurs

Le coussin d’hivernage et les flotteurs seront une protection efficace contre le gel (voir ci-dessous). Le filet retiendra les plus grosses impuretés : feuilles mortes, branches, gros insectes, etc.

Avec la bâche opaque intégrale vous bénéficierez de la meilleure protection de bassin. Ce sera le moyen le plus efficace de ramasser tout ce qui s’y sera accumulé au retour de la belle saison.

Comment faire un hivernage actif?

Dans un climat froid, le principal ennemi est le gel. Mais n’attendez pas qu’il transforme votre piscine en patinoire. Commencez à agir dès que la température extérieure descend à 12°C. Attention, souvent c’est durant la nuit (surveillez les prévisions météo).

Hiverner sa piscine dans un climat hivernal froid demande un peu plus d’attention. C’est notamment au niveau des équipements que vous procéderez à des actions supplémentaires.

Pour protéger sa piscine d’un hiver rigoureux, suivez ces quelques conseils et faites l’inventaire des bons accessoires à avoir sous la main.

1. Nettoyez la piscine complètement

Cette étape est la même que précédemment décrite. La différence est qu’à l’étape suivante vous viderez en partie l’eau du bassin, ce qui permettra d’encore mieux nettoyer les parois.

C’est le moment de vérifier votre arsenal d’accessoires : épuisette, balais, robot nettoyeur, etc. Ils vous aideront à bien nettoyer votre piscine hors sol.

2. Faites baisser le niveau de l’eau

Ne videz pas le bassin d’une piscine hors sol complètement afin de protéger le fond en vinyle. Contentez-vous de faire baisser le niveau de l’eau sous les skimmers et environ 10 cm en-dessous des buses de refoulement et de la prise balai.

Ensuite, vous pourrez recouvrir les skimmers de leur protection hivernale standard. Placez un bouchon d’hivernage sur les buses de refoulement avant de purger votre piscine hors sol.

3. Purgez le système de filtration

Vous ne voudrez pas que la moindre goutte d’eau soit emprisonnée dans votre système de filtration au risque de geler. Vous vous éviterez l’endommagement des canalisations, des skimmers, des prises, des buses de refoulement, etc.

La façon d’hiverner la pompe et le filtre d’une piscine hors sol va dépendre du type de système de filtration. Référez-vous alors aux recommandations constructeur.

Après la purge, fermez les vannes d’arrêt, d’aspiration et de refoulement avant d’utiliser un produit d’hivernage.

4. Traitez l’eau avec une solution d’hivernage

L’eau résiduelle subira un traitement d’hivernage avant d’être couverte. Chaque produit d’hivernage se ressemble. Choisissez votre traitement parmi les produits d’hivernage concentrés, multi-actifs ou hyperactifs qui ont chacun leurs avantages.

Algicide et anti-calcaire, le produit d’hivernage empêchera la plupart des dépôts malvenus : minéraux, végétaux, micro-organismes, etc.

Pour les plus gros débris, il peut s’avérer utile d’utiliser une bâche ou toute autre option permettant de couvrir le bassin.

5. Couvrez la piscine

Si hiverner sa piscine ne signifie pas nécessairement la recouvrir d’une bâche pour la protéger, dans un climat où le gel peut s’inviter c’est toutefois recommandé.

Plusieurs solutions de couverture existent selon vos préférences. Certaines offrent une protection complète, d’autres partielle.

Le coussin, aussi appelé ballon anti-gel, est un accessoire peu coûteux qui peut offrir une protection intéressante et pratique.

Dans un climat plus clément et ensoleillé même en hiver, empêcher les rayons UV de dégrader le chlore de la piscine est une très bonne idée. C’est surtout important si vous avez procédé à un traitement choc juste avant de fermer le bassin pour la saison.

Sachez encore que, pendant l’hiver, il est fortement conseillé de toujours contrôler de temps en temps sa piscine hors sol. Le coffret anti-gel avec sonde permet de mettre automatiquement la pompe en marche dès que la température de l’eau atteint 0°C.

La couverture d’hivernage va protéger votre piscine hors sol. Sans elle, continuez le nettoyage régulier. Vérifiez aussi le pH et ajustez-le si besoin.

Si la façon d’hiverner sa piscine dépendra du type de climat, les précautions de base demeurent les mêmes. L’hivernage de la piscine est à la fois une procédure de protection durant la saison froide et de préparation à la réouverture de votre piscine hors sol.

Alors, êtes vous désormais prêts pour l’hivernage de la piscine ?


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}