Comment faire un chlore choc

L’une des craintes des propriétaires de piscine est d’avoir une eau pas très saine et pleine d’éléments pathogènes. Pour pallier ce problème et retrouver une eau limpide, vous avez la possibilité de réaliser un traitement chlore choc. Découvrez dans cet article comment rétablir l’état de l’eau de votre bassin grâce à un traitement choc.

Qu’est-ce que le chlore choc ?

Le chlore choc ou chloration choc est un traitement qui consiste à entraîner l’augmentation du taux de chlore dans une piscine afin d’éliminer tous les pathogènes. Cette technique vise à rééquilibrer la chimie aquatique de votre bassin. Elle est utilisée lorsque le propriétaire ne souhaite pas vidanger sa piscine.

Le chlore choc est un procédé radical pour traiter, soigner et assainir un bassin. C’est un excellent mode d’entretien pour une désinfection efficace de l’eau de baignade. Ce traitement est à but curatif.

Au sujet du chlore pour piscine

Le traitement au chlore peut se faire de différentes façons : chlore lent et chlore choc.

Comparativement au traitement choc au chlore, le chlore lent est un traitement préventif de fond. Il agit en continu sur l’eau et permet de prévenir l’apparition ou le développement d’éléments pathogènes. Ce type de traitement est le plus utilisé en matière d’entretien de piscine.

Il est bon de noter que le chlore est un produit chimique disponible sous différentes formes : galet, poudre et liquide. Le galet de chlore doit être déposé dans la piscine selon certaines règles sanitaires. Par la suite, il se dissout tout seul et se diffuse dans l’eau de baignade.

Le chlore en poudre se verse selon une certaine quantité dans la piscine et s’y dissout aussi très bien. Par contre, elle a une action plus rapide que le galet. Le chlore liquide est l’option la moins répandue parce qu’il est difficile à doser. Par ailleurs, sa manipulation est plus dangereuse et nécessite une grande précaution.

Le traitement au chlore est pratique et économique. De plus, il a une action très efficace pour lutter contre les champignons, algues et autres pathogènes de l’eau.

Les différents types de chlore choc

type de chlore choc
 

L’hypochloryte de calcium

L’hypochloryte de calcium ou chlore non stabilisé est un chlore qui ne contient pas de stabilisant. C’est un produit instable et plus difficile à manier que le chlore stabilisé. Son action désinfectante est de courte durée, ce qui fait que le traitement doit être renouvelé plus fréquemment.

Cependant, l’absence de stabilisants sur ce type de chlore lui permet de ne pas entraîner une sur-saturation de l’eau de votre bassin. Le chlore non stabilisé est aussi plus sensible aux effets du soleil que le chlore stabilisé.

L’hypochlorite de lithium

L’hypochlorite de lithium est une substance chimique composée de chlore à l’état liquide et de lithium sans stabilisant. C’est un chlore inorganique qui a des propriétés désinfectantes. Il peut ainsi être utilisé pour traiter votre eau de baignade, quelle que soit sa dureté (teneur en calcium).

Le dichloro-isocyanurate de sodium

Encore appelé chlore stabilisé, le dichloro-isocyanurate de sodium contient du stabilisant grâce à l’acide isocyanurique qui y a été ajouté. Celui-ci prévient la détérioration du chlore par les UV. Par ailleurs, il permet au chlore d’avoir une action plus longue et de se maintenir plus longtemps dans la piscine.

Le choc sans chlore

En dehors du chlore choc, il est possible de réaliser un traitement choc d’une piscine avec un procédé sans chlore. Vous utiliserez dans ce cadre de l’hydrogénopersulfate de potassium.

L’hydrogénopersulfate de potassium

L’hydrogénopersulfate de potassium est également appelé oxydant à oxygène actif. C’est un produit très puissant doté d’une très grande vitesse d’action.

Il permet d’éliminer les bactéries ou résidus laissés par des baigneurs. En revanche, il est instable et a une durée d’action assez réduite. Ce produit est écologique et ne présente aucune toxicité pour les baigneurs.

Par contre, il a d’autres inconvénients comme sa non-rémanence qui ne permet pas de l’utiliser comme seul mode de traitement. L’hydrogénopersulfate de potassium est disponible sous forme liquide et sous forme solide : mini-galet, pastilles ou granulés.

Questions fréquentes au sujet du chlore choc

chlore piscine

Quand faire un chlore choc ?

Contrairement au chlore lent, le traitement par chloration choc ne peut être réalisé à la même fréquence. C’est un procédé qui doit se faire de façon ponctuelle pour traiter de manière rapide l’eau de votre bassin.

Voici quelques situations pour appliquer du chlore choc :

– lors de la mise en eau ;

– lorsque vous constatez pendant un test que les indicateurs chimiques de l’eau sont très mauvais ;

– en cas de saleté prononcée de l’eau suite à des évènements météorologiques comme une tempête ;

– à la sortie de l’hivernage au printemps et en fin de saison, avant le début de celui-ci ;

– suite à une utilisation intense de la piscine ;

– lors de forte chaleur ;

– si le système de filtration n’est pas bien entretenu ;

– invasion soudaine d’algues.

Combien de fois faire un chlore choc ?

Un chlore choc est un traitement exceptionnel à réaliser pas plus de deux à trois fois par saison. Avec le bon dosage, un seul traitement choc est suffisant en général pour rattraper une piscine.

Comment faire un chlore choc en toute sécurité ?

Pour réaliser un chlore choc en toute sécurité, il faut :

  • arrêter toutes les baignades ;
  • vérifier le taux de pH de l’eau de la piscine afin de déterminer son taux d’acidité et éviter un déséquilibre très important ;
  • nettoyer toutes les grosses impuretés avec une épuisette ;
  • retirer tous les accessoires de l’eau ;
  • mettre des gants et lunettes pour mélanger le chlore choc dans un seau ;
  • mettre la filtration en marche continue ;
  • laisser le produit agir.

Quelle quantité de chlore choc dans la piscine ?

La quantité de chlore choc à mettre dans la piscine dépend de certains critères comme la taille de votre bassin, mais également du produit utilisé. Il est donc recommandé de bien lire les instructions sur l’emballage pour le dosage.

Cependant, il est préconisé d’utiliser une pastille de 20 gr/m3 d’eau pour du chlore stabilisé et 200 gr de granulés pour 10 m3 d’eau pour du chlore non stabilisé.

Quand peut-on se baigner après un chlore choc ?

Après un traitement choc au chlore, l’eau peut redevenir propre au bout de 5-6 heures. Mais, il est préférable d’attendre 24 heures avant de retourner dans l’eau.

Pour conclure, le choc chlore est un procédé de traitement rapide de l’eau de piscine. On parle alors de « choquer » une piscine. Ce traitement choc est à faire pour enlever les algues d’une piscine ou pour nettoyer une eau de piscine trouble.


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}